Une voie sur mesure : découvrez l’interview de Christelle (Nouveau Tournant)

Dans la série « interviews inspirantes », j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Christelle, fondatrice de « Nouveau Tournant«  (pour celles et ceux qui désirent investir ou entreprendre pour gagner leur vie autrement).

Résumé / extraits

Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? La question à éviter quand on se reconnaît dans un profil multipotentiel !

On peut dire qu’elle a créé sa voie sur mesure : salariée il y a encore quelques années dans la fonction publique, Christelle est aujourd’hui blogueuse, investisseuse, business coach, tout en menant une vie de maman et d’épouse épanouie.

Mais au départ…

Je me disais il y a quelque chose qui cloche en mois, parce que je fais vite le tour de ce que je fais et j’ai toujours envie de partir à un moment donné, de me challenger sur autre chose.

Je voyais bien que je ne rentrais pas dans le moule, un jour on m’a dit que j’étais un ovni.

Une coach qui a évoqué le sujet, un article dans Medium, le TEDx d’Emilie Wapnick, des livres :

Quand on apprend qu’on a ce profil ça soulage.

« On se sent moins seul. J’attire les personnes qui ont le même profil. En écrivant par le biais de mon blog, je me suis aperçue qu’il y avait plein de personnes qui avaient ce profil-là. »

Dépasser ses peurs

Difficile d’entreprendre quand on n’a pas de modèle autour de soi. Mais « la maternité, la vie…on arrive à un tournant dans sa vie, avec l’envie de se challenger, de voir qu’on est capable de faire les choses par soi-même ».

La question financière

Christelle est d’une nature prudente et a commencé par « enclencher certaines actions » à côté d’une activité salariée. Au départ, la création d’un blog et des investissements immobiliers pour générer une nouvelle source de revenus lui ont permis de créer plus sereinement son activité indépendante. Elle a par la suite lancé des produits et des accompagnements.

La légitimité

« On ne se sent jamais totalement expert : « oui, j’ai réussi ça, mais tant d’autres personnes le font aussi ». Et je me suis aperçue qu’il y a des choses qui me paraissent faciles, normales et qui l’étaient moins pour d’autres personnes. Donc petit à petit j’ai acquis de la confiance en moi parce que j’ai agi, parce que je me suis beaucoup challengée et aussi par l’image que me renvoyaient mes lecteurs. »

Se montrer à l’écran : peur du jugement, peur du regard des autres

« Le blog m’allait très bien : je ne montre pas mon visage, je reste cachée derrière mes articles, je ne diffuse pas mon nom de famille. Mais je savais qu’il fallait que je dépasse cette peur de me montrer aux autres :

Franchir ce cap, cette frontière parce que si on veut réussir à vendre, il faut inspirer confiance, et pour inspirer confiance il faut se montrer tout simplement. »

Oser la voie professionnelle qui nous ressemble et devenir la voix de ses talents, pour Christelle :

« J’aime beaucoup le verbe oser : c’est vraiment sortir de sa zone de confort, se challenger sur des choses qu’on a encore jamais faites.

Souvent quand on ose, c’est là qu’on arrive à prendre confiance en soi petit à petit et que tout s’enclenche.

Je pense qu’il n’y a pas meilleur remède que l’action, tout en se disant « OK même si j’ai raté, même si ça ne fonctionne pas comme j’aurais souhaité,  je suis déjà satisfaite de ce que j’ai fait parce que j’ai osé ». Oser, se lancer et pas rester dans la phase j’apprends, je me forme et je ne fais rien ensuite.

Les talents, c’est quelque chose qui me parle aussi beaucoup : dans tous les projets (investissements, entrepreneuriat…), l’une des clés de la réussite c’est de savoir se connaître soi-même. Ça veut dire connaître ses propres talents, ses compétences, et quand on sait ce qu’on a au fond de nous, ce qui nous paraît naturel à faire alors que les autres ne l’ont pas forcément, on a des cartes à jouer, on sait qu’on a une forte valeur ajoutée. Et là du coup tout s’enchaîne, c’est le déclic. On se dit : je sais que mes forces sont là, donc je vais pouvoir l’utiliser pour transmettre mon message et profiter de mon business, arriver à le vendre.

C’est un long chemin de transformation. »

« La clé pour allumer le moteur », qui a fait que ça a vraiment commencé

La prise de décision

2 déclencheurs importants :

  • « Être une maman présente pour mes enfants, mais pas complètement débordée, fatiguée en rentrant à la maison et dans la continuelle frustration de se dire qu’on n’en fait pas assez, qu’on n’est pas assez là.

    C’est du temps qu’on ne rattrapera jamais, c’est maintenant qu’il faut agir.

  • La soif de liberté : s’accomplir en tant que femme, et pas seulement en tant que maman. Aider, mener des choses qui me rendent fière, des activités qui ont vraiment du sens pour moi.

    Avoir une souplesse d’emploi du temps et faire ce que je veux, c’est magique ! »

Le constat de sérénité

« Je pense que c’est depuis le début de cette année, parce que j’avais commencé à mettre en place des offres d’accompagnement et que j’ai compris que j’avais à coeur de partager, d’aider les autres et que je ne m’autorisais pas à le faire. Je pensais que c’était réservé aux autres « moi je ne suis pas faite pour ça ».

Une blogueuse m’a dit « crois-tu vraiment Christelle ? » ; c’est elle qui m’a permis d’y croire et cette année, je me suis lancée. Là où je me suis vraiment sentie à ma place, c’est dans ces accompagnements, et surtout les retours que mes clients me faisaient. »

D’où l’importance de nourrir ses besoins :

  • être présente pour sa famille
  • s’épanouir en tant que femme et en tant que maman
  • avoir une sécurité financière
  • donner du sens à sa vie en aidant les autres

En ayant organisé sa vie de cette manière et en menant ces activités de front, Christelle se sent « pleinement à sa place, pleinement alignée avec ses valeurs ».

Gérer ses différents centres d’intérêt avec succès et sans se perdre : le grand défi des multipotentiels

Parfois quand on slashe, quand on est multipotentiel, on a cette impression de ne pas réussir, car beaucoup de personnes font beaucoup de choses sans aller jusqu’au bout.

Ce que j’aime particulièrement chez Christelle, c’est qu’elle fait partie des personnes qui arrivent à mener des projets à leur terme avec ce sentiment de réussite, tant dans la réalisation du projet que dans l’organisation de sa vie.

Sa démarche ? Elle s’est demandée comment composer avec le profil qu’elle avait. Puis elle a créé son propre univers, challengée et poussée à l’action par un message fort à transmettre, à faire entendre.

« Tout le monde peut y arriver, il faut juste s’autoriser à prendre ce temps-là » : pour ce faire, le temps et du travail sur soi ont été nécessaires, en prenant en compte ses valeurs, ses talents et en reconstituant le tout comme un puzzle.

J’ai compris que je ne voulais pas rentrer dans un moule, que j’avais envie de me créer mon propre job sur mesure

Oser la voie professionnelle qui nous ressemble et devenir la voix de son talent

J’ai identifié 3 étapes :

  • Clarté (on constate une perte de sens dans son travail, on a plein d’idées mais des difficultés à faire des choix)
  • Impulsion (on a décidé de ce que l’on va faire et il faut poser les premières actions, rendre notre expertise, notre talent visibles prendre la parole avec confiance, incarner notre nouvelle posture.
  • Déploiement (on est en place, on cherche à avoir de l’impact, à aider le maximum de personnes dans la qualité, tout en se préservant et en maintenant notre énergie haute)

et demandé à Christelle ce qu’elle en pense :

Clarté

« C’est toujours un enjeu, le message continue à évoluer et la clarté ça continue à se travailler au fil de l’eau. »

Impulsion

« Tout ce qui est passage à l’action doit se faire le plus rapidement possible : une fois que tu as posé les bases et que tu as un premier message, par exemple, à diffuser il faut vite passer à l’action. C’est le moteur clé : tant qu’on ne passe pas à l’action, qu’on repousse, on sent son estime de soi baisser, on repousse de plus en plus… Le but du jeu c’est de passer à l’action pour arriver à cette phase de déploiement. »

Déploiement

« Je pense qu’il y a plusieurs phases de déploiement. Je ne me sens pas en aboutissement total, je sais que j’ai encore du chemin à parcourir, de nouvelles choses à apprendre. Mais oui, je me sens en phase de déploiement et d’enrichissement. »

3 Conseils pour oser se lancer

« Avant de se lancer sur n’importe quel projet :

  1. Prendre le temps de travailler sur soi : sur notre histoire, notre message, sur qui on a envie d’aider
  2. Travailler sur un nouvel état d’esprit : avec la mise en place de rituels et en acceptant de faire choses différentes pour obtenir des résultats (référence à la citation attribuée à Albert Einstein: « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »)
  3. Se faire accompagner : j’ai eu des résultats assez impressionnants en peu de temps. Au départ je pouvais le considérer comme une faiblesse (c’est ce que me renvoyait le regard des autres : si je me fais accompagner, c’est que je ne suis pas capable de faire par moi-même). Il y a des personnes qui ont réussi, autant prendre ces raccourcis que ces personnes me permettent et que moi je n’ai pas, que mes proches n’ont pas non plus. »

Retrouvez Christelle : son site Nouveau Tournant / son groupe Facebook

Pour être accompagné(e) dans la création de votre voie sur mesure et valoriser vos talents et votre expertise, réservez ICI votre séance découverte offerte (seulement quelques créneaux disponibles chaque mois).

Fermer le menu
luctus et, ipsum risus sem, mattis fringilla quis, commodo consectetur elit. sit