Rencontre avec Soufian Rachid, entrepreneur en personal training et boxeur pro

Soufian Rachid est personal trainer, spécialisé dans la préparation physique et la réathlétisation, et boxeur professionnel.

Fondateur de Coaching Solutions, il accompagne les entrepreneurs dans la réussite de leurs objectifs en leur permettant d’allier santébien-être et performance.

Croire en ses rêves

Viser la lune

Soufian intègre un lycée professionnel et obtient son BEP Maçonnerie puis un BAC pro, préparés en alternance.

C’est un surveillant de son lycée qui lui fait découvrir la boxe française par hasard. Adolescent impulsif et souvent confronté à la violence, il peut alors mieux canaliser son énergie. Il décide rapidement de s’orienter vers la boxe anglaise dont les caractéristiques et valeurs lui correspondent plus.

Cette discipline et la passion du sport en général font naître en lui d’autres ambitions. Même s’il doit faire deux fois plus d’efforts que les autres, il décide d’intégrer un cursus universitaire.

Déçu par un premier parcours en licence et master spécialisés dans la fonction publique, il décide de se réorienter vers l’entraînement sportif, faisant « le choix de refaire les cours pour se perfectionner en anatomie fonctionnelle ».

Le diplôme c’est beau mais ça suffit pas : il faut derrière de l’expérience

Désormais sportif de haut niveau, Soufian a commencé la boxe de zéro et appris par lui-même : il a expérimenté dans sa pratique ce qu’il apprenait en cours. Il a aussi testé, appliqué certaines choses sur lui-même qui parfois n’ont pas marché, il a fait aussi ses propres recherches, et tout cela lui a permis de mieux comprendre le fonctionnement de son corps.

Ce que j’ai appris à l’école, je l’ai appliqué sur le terrain. J’ai appris la physiologie grâce à mon retour d’expérience, au niveau physique, comment je le ressentais, donc je savais ce que ça pouvait impliquer. Je comprenais les fonctions physiologiques et ce qui se passait dans mon corps. Quand j’utilisais un muscle, que j’avais mal à certaines insertions, je pouvais faire de la prévention et renforcer ça. appréhender le métier que je voulais pratiquer.

Puis un burn out

A l’époque et dans la même année, Soufian étudie en licence, s’entraîne en boxe anglaise, entraîne des jeunes à l’athlétisme, tout en étant préparateur physique stagiaire en football américain et passe en même temps son permis. Le tout avec 4 heures de sommeil par nuit… Une blessure à la cheville l’empêche de participer aux championnats de France universitaires. Même s’il s’est remis plus rapidement grâce à ses connaissances et son expérience, physiquement, il fait du surentraînement, et n’arrive pas à se gérer.

J’essayais de m’entraîner mais j’étais en hyperventilation constante, j’avais accumulé les blessures, j’ai surexploité mon organisme. Puis le décès d’un très proche. Psychologiquement j’étais à bout.

Cette année difficile se termine avec un burn-out. Soufian a alors 24 ans.

Devenir une meilleure version de soi-même pour mieux aider les autres

Suite à ce passage difficile, Soufian a changé d’entraîneur, pris le temps de se réhabiliter, de se soigner, de « relancer la machine ».

La même année, il est devenu champion de France amateur universitaire, il a obtenu sa licence et gagné des tournois secondaires.

Il est titulaire d’une Licence STAPS Entrainement Sportif, une Licence STAPS Activité physique Adaptée Santé, un Master Préparation Physique et Réathlétisation. Et à son palmarès de boxe anglaise, 4 titres de champions de France amateur : 2 en lourd léger et 2 en super lourd. Il est passé pro l’année dernière.

Ces obstacles ont permis à Soufian de se construire, de devenir la meilleure version de lui-même et pouvoir aider les autres.

Une révélation qui explique tout

Il a su faire de ses blessures ses principales forces.

J’estimais avoir des notes pas suffisantes par rapport à mon investissement. A 26 ans, alors que j’étais en master, j’ai su que j’étais dyslexique, dyscalculique, dysorthographique et surdoué, mais avec d’énormes difficultés à un niveau pathologique, ce qui a mis le QI à un niveau « normal ».

Tout prend alors une autre signification. Il comprend d’où viennent ses difficultés et pourquoi il doit toujours fournir plus d’efforts que les autres.

Une fois que j’ai appris que j’avais ces difficultés-là, j’ai fait de l’orthophonie, ça m’a permis d’avoir une meilleure élocution, de mieux exprimer mes idées, d’être beaucoup plus clair, parce que c’était vraiment mon talon d’Achille. A même pas 11/20, j’ai fait le choix d’invalider mon mémoire scientifique et refaire mon année de Master et je suis passé avec un mémoire à un peu moins de 16. Après j’ai réussi à avoir mon Master avec mention. Sur le marché du travail c’est toujours mieux.

Sportif de haut niveau et entrepreneur : une approche identique

Quand on gère une activité indépendante ou que l’on a un poste à responsabilités, on connait le stress, les objectifs et on a tendance à s’oublier et négliger notre bien-être. Pourtant, ce sont le bien-être, l’équilibre et la santé qui nous permettent d’être performants, de développer notre activité.

Soufian sait transposer les méthodes du monde sportif vers celui de l’entrepreneuriat. L’idée est la même, adaptée à des entrepreneurs ou à des personnes qui ne sont pas forcément sportives mais qui doivent être productives dans leur métier.

Plutôt que des packages identiques, il préfère proposer à ses clients des solutions personnalisées, s’adaptant complètement à la personne, la blessure, la situation.

 

La conséquence est le mal au dos, la cause il faut la chercher : peut-être que la personne est sous pression, peut-être qu’elle travaille beaucoup et ne dort pas assez. L’idée c’est de la prendre comme un sportif de haut niveau : cadre, habitudes alimentaires, habitudes d’ergonomie, de mode de vie, d’hygiène de vie (faire des siestes au bon moment, faire de la méditation quand c’est possible)… En gros, faire une planification et l’adapter à ses besoins et à son emploi du temps, qu’elle puisse prendre plaisir et être autodidacte là-dessus.

Il est aussi habilité à aider les personnes souffrant de pathologies physiques et maladies chroniques telles que le diabète, le surpoids, le stress psychologique (burn-out), l’hypertension… La littérature scientifique a montré l’efficacité de l’activité physique sur ce genre de pathologies ; Soufian adapte les protocoles de manière spécifique prenant en compte les caractéristiques de ces pathologies.

Ayant une approche globale (car selon lui tout est lié), il aborde :

  • la posture
  • la mobilité
  • la nutrition
  • l’estime de soi

le tout avec l’utilisation d’outils variés et pointus, pour un accompagnement premium, menant vers la transformation souhaitée.

Préparation physique et mentale

Comme lui-même le vit en tant que boxeur professionnel, Soufian sait trouver l’équilibre entre booster la personne qu’il coache et avoir une véritable empathie. Ce mode de fonctionnement est efficace avec les entrepreneurs et dirigeants, confrontés eux aussi à des défis quotidiens, dont le premier est le dépassement de soi.

Prévention de la blessure

Éviter la blessure ou éviter de l’aggraver.

Si la personne est blessée, stressée ou pas productive, il y a une raison. Si elle a un mal de dos ou mal de cou, il y a des raisons physiologiques et biomécaniques. Mon idée c’est de régler ces problèmes-là pour qu’elle puisse améliorer son bien-être, sa santé. C’est adapter le coaching à ses besoins. Le choix que je fais actuellement, c’est de travailler avec des entrepreneurs dans le tertiaire, parce que typiquement ils ont des problèmes de locomotion, d’ergonomie.

Soufian tient également compte des pathologies potentielles, comme le diabète ou encore xxxx

Prévention du burn-out

Il est essentiel de prévenir le burn out (gros moment de stress, suractivation des besoins physiologiques et psychologiques). Si on est « tout le temps à fond, comme à l’entraînement, à un moment donné il faut le prévenir, sinon la personne se blesse et elle perd tout le bénéfice qu’elle a eu et ça peut être néfaste pour sa carrière »

Évoquant son propre burn-out :

Ça m’a permis d’acquérir de l’expérience, et quand j’ai un client ou un sportif que j’entraîne qui a les mêmes symptômes, je le comprends, je suis à l’écoute et empathique. Je suis en mesure de prendre des initiatives dès l’apparition des premiers symptômes afin de l’éviter.

Réathlétisation

Cette spécialité lui permet d’épauler un client vers une reprise d’activité. Par exemple :

quelqu’un qui a une hernie discale, le médecin va peut-être l’opérer, le kiné va le rééduquer, mais c’est pas pour autant qu’il est habilité à reprendre l’activité. Comme un footballeur professionnel : on l’opère, on le rééduque et on le réhabilite pour le remettre sur le terrain, qu’il puisse pas se reblesser.

A retenir

Moi je suis un bosseur, j’ai pas de talent spécial, on me l’a toujours dit en boxe. Quand j’ai commencé, j’avais que ma force, mon punch, et ma hargne. J’ai du apprendre à boxer, j’ai du travailler 2 à 3 fois plus que les autres, qui avaient plus de facilité. Quand j’ai réussi à les dépasser on m’a dit t’as un avantage, t’as peut-être pas de talent, mais tu as de la détermination, ce qui permet d’être sur le long terme.

  • Ne jamais abandonner ses rêves
  • Ne pas se laisser destabiliser par l’extérieur
  • Détermination et persévérance
  • Remise en question
  • Apprendre de ses erreurs et savoir s’adapter
  • Cibler et s’attaquer à ses problématiques en étant proactif

Envie de transformer votre corps, votre état d’esprit, votre vie ?

Soufian vous accompagne en présentiel (Côte d’Azur / Monaco) et à distance par visioconférence.

Contact : rachid.soufian06@outlook.fr
Instagram : https://www.instagram.com/_rachid_soufian_/

Fermer le menu
mi, libero mattis eget ut elit. ultricies dapibus ut leo. adipiscing tristique