4 clés de la communication pour faciliter le confinement

La situation inédite que nous vivons actuellement remet en question toute notre vie et son organisation.

Sphère privée et professionnelle ne connaissent plus de frontières. Mais les tensions peuvent très vite prendre le dessus.

Ce n’est pas une fatalité.

Découvrez comment les bases de la communication peuvent vous aider à désamorcer certaines situations et rendre votre quotidien plus agréable à vivre.

Exprimer ses émotions

Comment vous sentez-vous ? Que ressentez-vous, quelles émotions ?

Se poser, observer, nommer, permet de prendre de la distance avec une émotion trop lourde à porter.

Partager avec soi, et avec les autres (enfants, conjoints, famille, amis ET collègues de travail) apporte de l’apaisement et la libération des tensions.

Porter une réelle attention

Dans un quotidien totalement envahi par les écrans et autres objets connectés, il est primordial de faire en sorte que les relations soient qualitatives. Relation à soi. Relation à l’autre.

Et cela passe par une attention réelle et sincère. A soi. Aux autres.

Pour ce faire :

  • Poser des questions, s’intéresser, s’impliquer dans le bien-être
  • Être à l’écoute des mots, des émotions, mais aussi des comportements, plutôt que dans le jugement ou le reproche permet d’éviter de subir.
  • Regarder l’autre, enfant ou adulte, dans les yeux, plutôt que de lui parler les yeux fixés sur un écran quel qu’il soit.

Expliquer, informer

  • Annoncer le planning du jour, en précisant qu’à tels moments de la journée on aura besoin de calme pour telle visioconférence ou tâche professionnelle, par exemple, et qu’il est préférable que les enfants prévoient une activité seuls : on prépare, on anticipe, on évite les crises de dernière minute !
  • Répondre aux questions, expliquer les évènements aux enfants, avec des mots simples, sans générer d’autres peurs ou questionnements.

Créer du lien / entretenir le lien existant

  • Appliquer ces quelques conseils vous permet d’optimiser cette situation en profitant au mieux de nos proches, en conscience
  • Pensons également à contacter notre famille, les personnes isolées, fragiles, prendre des nouvelles et appliquer tout cela à distance (téléphone ou visio).

Tout ceci est valable que l’on soit seul ou plusieurs dans un logement, en présentiel ou à distance.

Si vous voulez être accompagné(e) pour optimiser votre communication,
c’est par ici !

Fermer le menu
id, sem, mi, leo Aliquam tristique Praesent Lorem eleifend